Dossiers nationaux (Québec-Canada)

Voici la listes des dossiers nationaux (qui sont liés à la situation de l’éducation ou de la société en général au Québec et au Canada) que l’AFESPED a prévu de traiter pour la prochaine année.

Dossiers en cours : À VENIR

Dossiers des années précédentes

  • Augmentation des frais de scolarité : un sommet sur le financement du réseau universitaire a été convoqué par la ministre. Celui-ci devrait se tenir en octobre. Il devrait normalement y avoir une rencontre avec les partenaires universitaires afin de discuter des questions de financement et frais de scolarité.
  • Gouvernance des institutions d’éducation : le ministère de l’Éducation voulait faire voter une loi sur la gouvernance des institutions réduisant grandement les pouvoirs des communautés universitaires au profit d’acteurs privés et de membres externes aux universités, soit-disant réputés pour leur meilleure gestion. Il est avéré que c’est notamment à cause de ces fameux membres externes que l’UQAM s’est retrouvée dans le trou avec l’ilôt voyageur ainsi que le complexe des sciences. La loi sur la gouvernance est encore une menace importante pour la communauté universitaire.
  • Participation du privé dans les institutions d’enseignement : le privé s’insère de plus en plus dans les Universités. Cette participation, qui a pour but de rendre disponible un bassin de consommateurs-étudiant-e-s n’apporte rien aux Universités et ne fait que rendre toujours plus présente l’influence des compagnies privées au détriment du bien public et de recherches d’intérêt général.
  • Hausses de tarifs et budget libéral 2010 : le budget libéral de 2010 prévoit des hausses de tarifs dans tous les services publics ainsi qu’en grande partie une privatisation de ces services. L’AFESPED étant membre de la Coalition contre la tarification et la privatisation des services publics, elle tient à maintenir sa campagne sur le sujet
  • Refonte et démantèlement de l’Université du Québec : le recteur Corbo a laissé planer des menaces claires contre la participation de l’UQAM dans le réseau de l’Université du Québec. L’AFESPED tient à clarifier la question afin de savoir à quoi se tenir et se préparer contre une éventuelle offensive de la part du Recteur. Il a également été question d’une réforme de l’UQ dans laquelle les Universités entreraient toujours plus en concurrence et n’auraient plus comme mission la complémentarité des connaissances ainsi que l’accessibilité aux études, notamment en région. Sur ce point, l’AFESPED et les autres associations facultaires de l’UQAM veulent commander une recherche à l’IRIS afin d’avoir un aperçu clair des conséquences et de la situation advenant une réforme.